Qu'est-ce que la transe, ou état hypnotique ?


Le mot transe désigne simplement un état de conscience modifiée, qui favorise l'interaction entre le conscient et l'inconscient.

Tous les jours, plusieurs fois par jour, sans nous en rendre compte, nous vivons des transes plus ou moins longues, plus ou moins profondes :
Lorsque nous regardons un film, fixons la pluie qui tombe ou  le mouvement des vagues et leur berceuse régulière, rêvons en attendant à un feu rouge, accomplissons des tâches de façon machinale, perdus dans nos pensées...
Nous sommes alors « ailleurs », « dans la lune » et ne voyons et n'entendons plus rien autour, comme absorbés en nous même, le regard fixe et la tête dans les nuages...

Malgré les apparences, la majorité des agissements d'un être humain sont conditionnés par son inconscient.
Ceci explique que parfois, malgré une forte volonté et un profond désir de changement, l'être humain se retrouve bloqué dans des relations, des situations ou des schémas de répétitions  dont il ne peut se défaire, et qui nuisent à son épanouissement : 
« c'est plus fort que moi », « c'est bien malgré moi », « j'ai beau essayer, je n'y arrive pas »
 Qui ne s'est entendu un jour prononcer ces expressions...

L'hypnose permet de rétablir le dialogue entre votre conscient et votre inconscient, de façon à ce que ce dernier  devienne votre meilleur allié, un réservoir de ressources inépuisables.

 . 

Ce que n'est pas l'hypnose ou idées reçues :

« l'hypnose c'est comme le sommeil »
-C'est l' hypothèse d'origine, comme le souligne l'étymologie du mot : hypnos, en Grec, qui signifie « sommeil ». Elle a  longtemps été retenue, mais les dernières recherches en neurosciences et les enregistrements de l'activité cérébrale sous hypnose rapprocheraient plus cet état d'un état de veille paradoxale ou "d'éveil paradoxal", dans lequel l'activité cérébrale est intense alors que le corps est détendu.

« Certaines personnes ne sont pas hypnotisables »

-Toute personne désirant entrer en état d'hypnose le peut, il s'agit d'une capacité de confiance et de lâcher-prise plus ou moins évidente selon les individus, mais qui évolue avec la personne et sa motivation.

« On peut m'hypnotiser malgré moi »
 -Vous seul décidez ou pas d'accéder à cet état modifié de conscience.

« Je vais perdre le contrôle »
-Vous seul décidez de lâcher-prise sur votre mental pour laisser plus de place à votre inconscient, mais vous restez seul maître à bord.

« Je peux rester coincé en état d'hypnose, ne plus revenir »
Le praticien gère de déroulement de la transe et induit la remontée à un niveau habituel de conscience en fin de séance.
Même sans stimulations extérieures, les scientifiques ont démontré que toute personne sort naturellement de transe au bout de dix minutes maximum, sans être stimulée.
Si vous devez conduire ensuite, je vous proposerai des mouvements spécifiques pour réveiller votre énergie et repartir en pleine forme, parfaitement éveillés et vigilants.


« ça peut faire remonter des trucs trop durs et je me faire souffrir »
Votre inconscient, dont le rôle est de vous protéger, sait exactement ce que vous êtes prêt à accueillir ou pas, il garde jalousement ce que vous n'êtes pas en mesure de gérer.
Si des émotions remontent, c'est que vous êtes en mesure de les accueillir, cela vous permet de vous alléger, car vous les portez de toute façon, jour après jour, et souvent en somatisant lorsqu'elles ne sont pas prises en compte.

Cela dit, l'hypnose que je vous propose prend charge la gestion des réactions physiques et émotionnelles, dans le déroulement même de la séance.

C'est donc une hypnose douce et respectueuse de l'individu dans sa globalité.